Posts Récents

CONFINEMENT VS LIBERTÉ INTÉRIEURE

Durant cette période de crise sanitaire, plusieurs d'entre nous sont confrontés aux règles de santé publique imposées par le gouvernement du Québec, notamment le confinement. Ce n'est pas facile pour personne. Si au départ, nous pouvons comprendre que ces mesures visent à contrer et réduire la propagation du COVID 19, il est tout à fait normal que nous ayons l'impression d'être brimés dans nos libertés individuelles et collectives. Quoi faire alors ?


Je vous invite à voir dans cette situation une occasion d'acquérir ou de développer une nouvelle liberté sur le plan intérieur. La Vie nous donne une occasion et du temps pour passer du ‘’to do au to be’’ !



La résilience


La résilience est un phénomène psychologique qui consiste, pour un individu affecté par un traumatisme ou un environnement hostile, à prendre acte de l'événement traumatique de manière à ne pas, ou plus, vivre dans le malheur et à se reconstruire d'une façon socialement acceptable. On peut dire d'une personne qu'elle est résiliente lorsque, plutôt que de nier les évènements ou de s'enfoncer dans la tristesse et la dépression à cause d'eux, elle parvient à y faire face, a ressortir plus fort de ses expériences, à rester optimiste et confiant en la vie.


La personne résiliente, même dans les circonstances extérieures les plus défavorables, dispose en elle-même d’un espace de liberté que personne ne peut lui ravir. Sans cet espace, nous serons toujours à l’étroit dans la vie et nous ne goûterons jamais un vrai bonheur. Comment alors reconnaître en nous cet espace intérieur de liberté ?


Clés pour ouvrir les portes de votre liberté intérieure


Voici trois clés susceptibles de vous aider à développer votre la liberté intérieure et la résilience qui en découle. La liberté intérieure vient avec la conscience du changement, l’acceptation et la capacité de s’adapter à ce changement. Ce qui veut dire, apprendre à prendre soin de soi, être à l’écoute de soi, et dire oui à tout ce qui vient nous faire du bien à l’intérieur de soi.


Clé # 1- Apprivoiser la solitude: apprendre à s’aimer, comme un parent qui aime son enfant.


Découvrir et expérimenter la liberté de choisir ce qui te fait plaisir i.e. dans ta relation avec toi-même. Le focus est mis, sur comment t’apporter de la sérénité par toi-même, maintenant. Moins de rassemblements et plus d’intériorité.


Clé # 2- Défier l’ennui, en se détachant de toute dépendance toxique, s’affranchir dans sa souveraineté et favoriser la souveraineté de nos proches.


S’ouvrir à la nouveauté et s’affirmer comme un enfant libre ou comme un adulte serein. Exemple :


Explorer la musique, apprendre à jouer d’un instrument pour devenir l’acteur et non pas seulement celui ou celle qui écoute de la musique. Apprendre ou danser en ligne sur le Web.

Apprendre une nouvelle langue avec une application stimulante. Aller marcher lentement dans la nature et explorer avec tous ses sens. Apprendre à respirer consciemment, à méditer.


Clé # 3- Donner de l’amour en présence ou à distance, avec une attention bienveillante, sans attentes, à nos proches, nos enfants, nos conjoints, conjointes, nos parents, nos amis(es), comme un parent qui aime son enfant, avec un amour de détachement.


Apprendre à partager ce qui nous rend heureux, heureuses, les nouveaux défis, les apprentissages, les découvertes, les réussites. Apprendre à célébrer ces moments uniques que nous vivons tous et toutes, comme des opportunités pour apprendre à grandir et partager à distance, en offrant le meilleur de nous-mêmes à chaque moment.



Comme nous le dit si bien le Dr Jon Kabat-Zinn dans son livre À chaque jour ses prodiges sur ce que c'est que d'Être parents en pleine conscience (écrit avec son épouse Myla) :


La puissance de l’empathie et de l’acceptation est immense, elle transforme en profondeur celui qui en bénéficie et celui qui la dispense. Plus que tout autre chose, encourager la souveraineté d’un enfant et l’honorer par l’empathie et l’acceptation est au cœur du métier de parent en pleine conscience.»


À chaque jour ses prodiges : Un guide et des conseils pour expliquer aux parents non pas ce qu'ils doivent faire avec leurs enfants, mais ce qu'ils doivent être, notamment en leur montrant comment se décentrer de leur point de vue de parents pour adopter plus souvent celui de l'enfant.



Événement historique
21 septembre 2016

© 2020 par Françoise Billette, psychologue. Site créé avec Wix par Référencement Web Montréal.